Polar Masséna

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

13mar. 2017

Un "Grand" et un "Brutale"

__Les salauds devront payer

Emmanuel Grand - Livre de poche 2017__

Sorti en poche après sa parution l'an dernier chez Liana Levi,le deuxième polar écrit par Emmanuel Grand, après le très remarqué remarqué "Terminus Belz "(Points Seuil, 2015). Un roman noir mais aussi une chronique sociale du Nord de la France sur trois générations. La première, qui a connu les guerres coloniales; l'Indochine d'abord , l’Algérie ensuite puis le retour au civil dans une France en plein essor industriel. La seconde qui héritera de l'amertume des parents et verra les usines fermer. La dernière celle d'aujourd'hui qui ne connaîtra du Nord que ses usines en friche, la drogue et les emplois précaires.. Le meurtre en 2015 d'une jeune fille à Wollaing près de Valenciennes va semer le trouble et amènera les enquêteurs à se plonger dans l'obscurité du passé. Un roman captivant avec des personnages forts et une très belle écriture.

grand

"Brutale" de Jacques-Olivier Bosco - Editions Robert Laffont

Partons avec Jacques-Olivier Bosco pour une virée à 100 à l’heure sur les boulevards à bord de la puissante moto de Lise Lartéguy. Lieutenant de police de l’antigang, ancienne Para du 1er RPIMa, fille et petite-fille d’illustres policiers, elle a, certes, une prédisposition génétique, mais surtout un syndrome d’hyperactivité aiguë qui la pousse à traquer les criminels jusqu’au bout de la nuit et bien au-delà de ses heures de service ‒ hyperactivité incurable diagnostiquée pourtant dès le plus jeune âge. Seule la violence poussée à son paroxysme semble l’apaiser... Sur fond de musique rock, des bars de Ménilmontant au port de Nice, on suit les pérégrinations de ce personnage, entre Beatrix Kiddo de Kill Bill et l’Inspecteur Harry. Poussé à l’écriture par José Giovanni, le Niçois Jacques-Olivier Bosco est un remarquable créateur de personnages. Après Le Cramé, Loupo et l’inoubliable Et quand la mort se lèvera où le Vieux Nice est à lui seul un personnage, l’auteur phare de la maison d’édition Jigal change de dimension en signant chez Robert Laffont et nous offre avec son sixième roman un pur moment de Rock’n Roll.

brutale

11déc. 2016

L'affaire de la belle évaporée

L'affaire de la belle évaporée de J.J. MURPHY - Ed. BakerStreet

Deuxième enquête de Dorothy Parker ("Cercle des plumes assassines" est publié chez Folio policier). Voilà une enquête dans la grande tradition des énigmes en chambres closes dignes de Agatha Christie. Un dose d'humour, galerie de personnages secondaires atypiques, énigme à rebondissement... un bon moment de détente ! sans oublier le New York de la prohibition et des fastes de Broadway qui ajoutent au décorum une ambiance des plus sympathique.

belle évaporée

Dans un grand Hôtel new-yorkais, L'Algonquin, un petit cercle d'amis se réuni autour d'un jeu d'énigmes criminelles. Woollcott, Benchley et Dorothy Parker s'y retrouvent une nouvelle fois pour le réveillon du premier de l'an en compagnie du gratin d'alors : Douglas Fairbanks, Harpo Marx, la vedette de Broadway Bibi Bibelot et bien d'autres. L'invité surprise est Sir Arthur Conan DOYLE et encore le Docteur Hurst. C'est ce dernier qui décrètera une mise en quarantaine de l'Hôtel après avoir constaté un cas de Variole parmi les résidents. La fête bat son plein lorsque Bibi est retrouvée morte dans la baignoire de Douglas Fairbanks...

01oct. 2016

Du Polar au Salon de Mouans Sartoux

Retrouvez des auteurs de Polars au salon du Livre de Mouans Sartoux le 7, 8 et 9 octobre
mouans 2016
Philip Le Roy, Karin GIEBEL, Brigitte AUBERT, Valentin MUSSO, Petros Markaris, Parker Bilal,etc.

toutes les infos sur : www.lefestivaldulivre.fr

26juil. 2016

SANS RETOUR

SANS RETOUR de Matthew KLEIN - Série NOIRE - Gallimard

Une fois n'est pas coutume mais voilà un premier roman enthousiasmant. Nous côtoyons Jimmy Thane un jeune cadre nommé pour redresser une entreprise en difficulté. Cet ancien alcoolo-toxico repenti se trouvera rapidement confronté à la mystérieuse disparition de son prédécesseur ! Son investissement sera total au risque de froisser sa jolie femme Libby. Mais dans ce monde, tout n'est-il pas que mirage et paraître ? Un rythme fou, une montée en puissance, une histoire qui échappera à Jimmy... Le premier chapitre décrit une scène de torture qui ne verra son explication que vers la fin de ce polar d'un nouveau genre ! Fric, Sexe, Drogue, etc.

sans retour

28avr. 2016

NOCTURNES - Laurent Fétis

Nocturnes de Laurent Fétis Ed. Hélios Noir Genre : Fantastico-Erotico-Gore


Voilà que Laurent Fétis revient sur nos tables avec "Nocturnes". Nous nous rappelons avec émotion ses titres publiés chez Baleine Noir dont l’excellent "Lit de Béton" (une incursion dans l'univers du Snuff-movie). Auteur ayant publié, naguère, chez "Série Noire" et "Fleuve noir Gore" sous le pseudo de "Brain Splash"..

Avec "Nocturnes" nous suivons les turpitudes et les troubles du journaliste Jean-François Langley et sa plongée dans les abîmes d'un New-York underground à la recherche d'un "serial bloody killer" ! L'auteur semble se délecter des descriptions scabreuses, sanglantes, érotiques... Avec un second degré, nous pourrions même sourire de certaine scènes ! Laissez-vous embarquer dans l'univers de Laurent Fétis, auteur bien trop discret dans le paysage littéraire français.

FETIS

'' “Il lâche la hache sanglante qu’il tient entre ses doigts épais et me dit en face, le plus tranquillement du monde : — J’ai pris beaucoup de plaisir.”



Au milieu des années 1990, Jean‑François Langley plonge dans la gueule de l’enfer à New York pour débusquer un serial killer et arracher à ses griffes des ados promis à une mort certaine. Mais derrière cet acte de bravoure et la célébrité qui en résulte, un autre piège l’attend, celui de la dépression. En quelques mois, il perd sa femme, son boulot et ses amis. Alors un an plus tard, en quête de rédemption, il décide de repartir sur les lieux de son enquête et découvre des éléments nouveaux. Et si l’affaire n’était pas totalement terminée ? Il entame dès lors un flirt avec la mort et la folie...'' (source : http://www.editions-actusf.fr/laurent-fetis/nocturnes)

19mar. 2016

En Quête de POLAR ... à CARROS

Les vendredi 8, samedi 9 et dimanche 10 avril ça saigne à la médiathèque André Verdet de CARROS. Exposition, Pause Ciné, Quizz, Murder Party et rencontre d'auteurs.

A noter : le samedi, la venue de Karin Giébel et Sire Cédric à partir de 14h autour de leurs publications.

giebel l-auteur-sire-c.png

Venir nombreux, l'entrée est libre.

Pour tout renseignements : Médiathèque André Verdet - 5 bis Bd de la colle belle - Carros - tél . 04 93 08 73 19 - mediathequeverdet@ville-carros.fr

05déc. 2015

Garnier... toujours là !

Comment va la douleur ? Pascal GARNIER aux éditions Zulma

Cela fait du bien de lire et relire Pascal GARNIER. Disparu bien trop tôt de notre paysage littéraire, je vous invite à le découvrir si vous n'avez pas eu la chance de le lire. Et grand bien fasse aux éditions Zulma de nous faire des piqûres de rappel en nous rééditant son œuvre. A lire son excellent Lune captive dans un œil mort et tout récemment ressorti Comment va la douleur ? : dans un genre de road-movie vers une fin de route (fin de vie) où on souri, s'intrigue et apprécie les fulgurances verbales et de styles de cet auteur !

garnier

On ne saurait dire pourquoi l’univers de Pascal Garnier nous est si proche. Pourquoi il nous envoûte avec des histoires simples, des personnages ordinaires et un peu écornés par la vie, des mots familiers et des silences qui le sont encore plus.

Ainsi Bernard, jeune crétin solaire, qui pose sur le monde un doux regard écarquillé. C’est ce qui séduit Simon, le cynique et élégant Simon, « éradicateur de nuisibles » en préretraite, comprendre : tueur à gages au bout du rouleau. La rencontre a lieu sur un banc public à Vals-les-Bains, où l’on s’ennuie plus ou moins entre le casino et les apparitions épisodiques de Jean Ferrat. Le hasard fait bien les choses : Simon a de l’argent, et Bernard, tout son temps. Il sera son chauffeur pour sa dernière mission… (4ème de couverture- zulma)

23juin 2015

DUST

DUST de SONJA DELZONGLE Editions Denoël Collection Sueurs Froides

Voilà longtemps qu'un thriller ne m'avait pas autant enthousiasmé. "Dust" fait parti des "Polars" qui vous invite à découvrir une culture, un pays, une horreur ! Ames sensibles s'abstenir dit-on ! Nous voilà à Nairobi, à la rencontre du sanglant trafic d'albinos, avec Hanah Baxter en profileuse reconnue qui comprendra vite que "poussière tu deviendras!".

Dust

''Quelque part en Afrique, la mort rôde...

2010. Dans un terrain vague de Nairobi, un gamin à vélo s’amuse à rouler dans une grande flaque sur le sable ocre. Du sang humain, répandu en forme de croix. Sans le savoir, le garçon vient de détruire une scène de crime, la première d’une longue série. 2012, à Nairobi. Une femme albinos est décapitée à la machette en pleine rue. Le tueur a emporté la tête, un bras aussi. Elle a été massacrée, comme beaucoup de ses semblables, parce que ses organes et son corps valent une vraie fortune sur le marché des talismans. Appelée en renfort par le chef de la police kenyane, Hanah Baxter, profileuse de renom, va s’emparer des deux enquêtes. Hanah connaît bien le Kenya, ce pays où l’envers du décor est violent, brûlant, déchiré entre ultramodernité et superstitions. Mais elle ne s’attend pas à ce qu’elle va découvrir ici. Les croix de sang et les massacres d’albinos vont l'emmener très loin dans les profondeurs du mal. (source : Denoël)''

15nov. 2014

La Briscola à Cinq

de MARCO MALVALDI - Edtions 10/18 collection Grands Détectives briscola

La Briscola est un jeu de cartes qui se joue à 4 mais ici au BarLune on fait exception. C'est une institution près de Livourne en Toscane, où les vieux habitués se retrouvent autour de la bonne bouffe et d'un bon verre pour refaire le Monde. Le Maître des lieux, Massimo, sera bien inspiré de suivre un jeune pochard qui aurait découvert le corps d'une jeune fille dans les poubelles de la pinède. C'est l'affaire ! Tout notre petit monde y va de sa théorie. Le moindre fait, la moindre information, tout se sait au Barlune sur l'Affaire "Alina", la jeune victime. Maintenant il faut compter avec Marco MALVALDI dans le paysage du polar italien. C'est drôle, des personnages marqués et atypiques et une intrique "classique" dans décor de village toscan : on y est ! A déguster avec un bon chianti, antipasti et rayons de soleil !

14fév. 2014

Yeruldelgger

De Ian Manook, "Yeruldelgger" aux éditions Albin Michel...

yeruldelgger
Ce polar est une "merveille" ! Il se déroule en Mongolie et Oulan-Bator. Il mêle la tradition mongole confrontée à la dégradation sociale de son peuple, sa haine pour les chinois, la vie des nomades dans les steppes, l'attrait des compagnies pour l'exploitation des "terres rares"... Un enquêteur, le commissaire Yeruldelgger, anéanti par la l’assassinat de sa petite fille, sera sans concession dans une affaire dont l'horreur le ramènera à sa propre vie! Un premier roman maitrisé qui place d'emblée Ian Manook dans la catégorie des auteurs de polar à suivre tels Mankell, Indridason, Ferey...

23janv. 2014

Drap 2014

Et c'est reparti ! Le Salon POLAR à Drap se déroulera les 1 & 2 février. affiche Drap2014 Une belle proposition d'auteurs cette année et la marraine est Dominique MANOTTI. Tout le programme des festivité sur ce lien :

http://www.salon-polar-drap.fr/wordpress/programme-2014/

07nov. 2013

Romain Slocombe revient !

Première Station avant l'abattoir - Editions du Seuil Genre : espionnage

''Je me réjouis toujours lorsque Romain Slocombe publie un nouveau livre. Replonger dans ses univers de anti-héros, son sens de la narration et les rebondissements de l'histoire, l'humour et l'horreur... Il nous plonge dans une histoire très documentée de la conférence de Gênes en 1922, aux prémices de l'accord Germano-Soviétique et de l'avènement du Duce. Le journaliste-espion britannique correspondant à Paris , Ralph Exeter, subira l'histoire avec un grand "H", où ses amis son peut-être ses ennemis, où sa naïveté le mettra dans des situations peu enviables! Est-ce que l'amour pour une jeune et belle photographe sera son salut ? Course poursuite, meurtre, interrogatoire musclé... Vous l'aurez compris, tous les ingrédients sont réunis pour une excellente lecture. Après le succès de son superbe "Monsieur le Commandant" (Nil et Pocket) Romain Slocombe revient avec brio pour notre grand plaisir. '' slocombe

Gênes, avril 1922. Les palaces de la côte ligure accueillent une foule effervescente de diplomates et de journalistes attirés par la conférence internationale censée résoudre les problèmes de l’Europe après la guerre ; doivent y siéger, pour la première fois depuis la révolution, des délégués du gouvernement des soviets. Ralph Exeter, officiellement correspondant du London Daily World, en réalité espion à la solde des bolcheviks, y rencontre son « contact », un homme du Guépéou. Ayant chargé Exeter de démasquer la taupe qui s’emploie à saper les fondements du jeune pouvoir soviétique, le Russe sera assassiné. Soupçonné de ce crime, mais aussi du meurtre d’un agent du 2e bureau français, le reporter sollicite, paradoxe ultime, la protection d’un leader fasciste au parcours prometteur : Benito Mussolini. Espionnes affriolantes, agents doubles ou triples, machinations des puissances occidentales pour s’approprier le pétrole russe, trafic des joyaux du tsar sont les principaux ingrédients de ce thriller élégant et atmosphérique qui se déroule quelques mois avant la marche des Chemises noires sur Rome. (source ed. du seuil)

22sept. 2013

Un intérêt particulier pour les morts

Ann GRANGER Un intérêt particulier pour les morts Ed. 10/18

granger

Une plongée dans le Londres Victorien et dans la bourgeoisie des bonnes manières. Une peinture des villes minières et de l'exploitation des enfants dans les tâches ingrates et risquées et souvent funestes. Le trait d'union entre ces deux réalités est incarné par Lizzie MARTIN, fille d'un docteur philanthrope (il financera l'éducation de certains enfants de mineurs pour leur éviter la mine) qui deviendra dame de compagnie d'une riche veuve aux principes traditionalistes de la haute bourgeoisie à Londres. Quand le cadavre de son ancienne employée (l'ancienne dame de compagnie) est retrouvée sur le chantier de la gare de Saint Pancrass, l'Inspecteur Ross chargé de l'enquête retrouvera Lizzie dont le père fût le bienfaiteur. Lizzie telle une rebelle dans cette société faite pour les riches et les hommes aidera son ami à résoudre ce mystère dont les principaux protagonistes côtoient sa maîtresse.

C'est un vrai régal pour qui aime cette période de l’Angleterre de Sherlock Holmes.

08juin 2013

Mémé Cornemuse ne joue pas du biniou !

Inconditionnelle d’Anny Cordy et de Jean-Claude Van Damme, prototype parfait de l’horrible vieille mégère, hybride entre Ma Dalton et Carmen Cru, contre exemple de la grenouille de bénitier : Mémé Cornemuse is back !.. Pour continuer de sévir à Pandore, une ville imaginaire où les évènements surréalistes font partie du quotidien.

vieille-voulait-tuer-bon-dieu.jpg '' La Vieille qui voulait tuer le bon dieu, Nadine Monfils, Ed. Belfond, 2013''

Dans le nouvel antre de Cornemuse – un immeuble déglingué rempli de déglingos où elle fait office de concierge –, vit Ginette, fraîchement veuve car son Marcel vient d’être trucidé, le zizi proprement découpé, posé au frigo dans sa boite de camembert, et qui termine sa trajectoire cuisiné, dégusté par la maîtresse du propriétaire (vous suivez ?) D’étage en étage, les rencontres des différents habitants permettront d’avancer l’enquête que Ginette s’est décidée à mener. Cependant que Mémé Cornemuse s’en contrebalance, de son nouveau boulot, et du meurtre du Marcel, puisque elle est là pour accomplir le casse du siècle, histoire de se la couler douce…. et pourquoi pas en compagnie de JCVD ? Mené à un bon rythme, les personnages insensés, les situations barrées, mais surtout les dialogues entre les personnages aboutissent à un véritable régal de lecture. À une condition toutefois, pour le lecteur novice en Monfils : lâcher tout repère afin d’accepter que l’imagination n’a pas de bornes ! Après Les vacances d’un serial killer, La Petite fêlée aux allumettes, ce troisième volet des histoires de Mémé Cornemuse se termine avec une envie à la bouche : à quand le prochain ?

Fabrice Rinaudo

08juin 2013

Road Tripes - Sébastien Gendron

Interviewé en 2011, Sébastien Gendron disait : « …mon état d’esprit, c’est de mettre mes personnages dans la merde, une merde de préférence inextricable. Et après, je les regarde se débattre pour remonter à la surface. » Force est de constater que l’état d’esprit n’a pas changé !

gendronRoad Tripes, Sébastien Gendron, Albin Michel, 2013

''Vincent, pianiste inaccompli et dentiste inachevé vient de se faire plaquer par sa femme ; devenu distributeur de prospectus, sa route va croiser celle de Carrel, voleur de tires, escroc à la sauvette, plutôt bagarreur et pas très affûté du caberlot. C’est à compter du moment ou le premier rentre dans la voiture du second que tout se barre en vrille. Au cours de laquelle ils vont croiser, dans le désordre et toujours d’une manière improbable, les membres d’une secte en Lozère, un type qui ferait n’importe quoi pour récupérer sa bagnole (mais alors n’importe quoi), une vieille tapineuse/serveuse dans un repère pour routiers paumés, cependant que le rythme rebondissant est mené tambour battant au long des 4000 kms que durent ce Road Tripes. Parcouru de dialogues loufoques à souhait, les situations absurdes, déglinguées, démesurées font de ce livre un objet de lutte contre le stress. Dans la veine d’un Westlake, Dorsey ou Pouy, Gendron s’impose là : comme un grand prince de l’humour !

Fabrice Rinaudo''

28mar. 2013

Erlendur est de retour !

Hé oui, il revient sur les terres de son enfance, sur les lieux mêmes (régions sauvages des fjords de l'est) où son frère a disparu lorsqu'ils étaient enfants. C'est dans ce contexte nostalgique qu'Erlendur recherchera la vérité sur la disparition d'une jeune femme qui déjà était un mystère en janvier 1942. La force de cette enquête, c'est : comment interroger des anciens sur une affaire dont les souvenirs sont lointains voire éteints, enfouis dans une mémoire qu'on ne veut pas exhumer ? Il est tenace Erlendur (comme à son habitude), il veut savoir et comprendre ! Une ambiance glacée, humide, lente... mais la vérité se terre depuis plus d'un demi-siècle...

Dans "Étranges rivages" on découvre les fjords d'une Islande menaçante. L'économie des pécheurs et les contraintes des tempêtes, les trappeurs chasseurs de renards, la vie de ceux qui trouveront un avenir en allant vivre à Reykjavik. C'est aussi un climat qui crée à lui seul une ambiance bien noire. C'est brillant.

indridason

Si vous n'étiez pas venu me harceler comme un fantôme sorti du passé, je n'en aurais jamais parlé à personne.

16fév. 2013

VOSTOK - Jean-Hugues OPPEL

VOSTOK Jean-Hugues OPPEL (Rivages Noir)

__Voilà bien longtemps que Jean-Hugues OPPEL n'avait pas publié. Nous le retrouvons avec plaisir dans ce thriller économico-écolo-catastrophe, dans la chaleur du territoire Awasati en Afrique du sud. Un thème d'aujourd'hui, où les intérêts de la finance sont plus importants que la condition ouvrière, que l'environnement naturel. Quel respect pour les tribus dont la terre a des richesses que seules les multinationales peuvent exploiter ? Une forme de spoliation quoi ! Jean-Hugues Oppel traite ce sujet avec beaucoup d'esprit, avec des personnages caractérisés qui force l'empathie. Mais les forces de la nature peuvent reprendre leurs droits au détriment de l'avidité humaine. Seuls les autochtones sont avisés (merci les baleines) des dangers de leur contrée... Les plus "faibles" ont la force de leur culture ! Merci JHO Inc.__ Oppel_Couv_Vostok2.jpg

Sur la base de Vostok, en Antarctique, il fait froid. Très froid. On y a enregistré le record de la plus basse température terrestre à quelque -90 °C (par vent nul ou presque). Au plus fort de l’été polaire, la canicule avoisine les -25 °C par beau temps. Pourtant des hommes travaillent dans cet enfer glacé... Quelque part dans le sud du continent africain, aux alentours des installations d’une filiale de l’Union Minière Européenne, été comme hiver il fait chaud. Très chaud. Beaucoup trop pour refroidir les esprits avides de bénéfices à tout prix sur fond de minerais de terres rares aussi précieuses qu’indispensables à l’industrie des communications de pointe - alors le principe élémentaire de précaution face aux catastrophes naturelles et celui des droits de l’Homme passent à la concasseuse; les hommes aussi, parfois. Plantée au milieu de nulle part, une méchante pancarte découverte lors des prospections initiales du territoire Awasati promettait un séjour pénible en ces lieux désertiques... Dans n’importe quelle langue, l’enfer a la même signification. (source : site auteur)

14fév. 2013

Mademoiselle Chance

Mademoiselle Chance de Eric CHERRIERE (Cherche midi) Genre : Serial Killer sans pitié aucune

Voilà un livre qui nous entraîne dans une surenchère de violence, de Trash dont l'issue tend à nous interroger sur le mobile des crimes. S'attaquer à une femme enceinte, enlevée le jour de son mariage et "libérée" 9 mois après par son mari super flic (descendant d'une grande famille française, proche du pouvoir et des grandes entreprises du CAC 40). Bref, nous voulons savoir où nous porte ce rythme effréné, sanglant, cinglant... et cet "Inconnu" qui fait un massacre sur un Yacht à Monaco lors de l'enterrement de vie garçon du fi-fils à papa : il n'aura pas l'occasion de s'en souvenir ! Voilà un thriller qui n'a rien à envier aux américains et qui vous happe sans pitié. Au fait, "Mademoiselle Chance", c'est la petite fille qui est dans le ventre de la jeune femme du début; c'est à elle seule la "philosophie de vie" de cette histoire !

chance.JPG

De son corps, l'Inconnu a fait une arme. De son mental en acier, une centrale nucléaire de sang-froid. ... Il sait où et comment frapper. ... Un jour, lui aussi aura son nom dans les bibliothèques. Couché à l'intérieur d'un livre, comme certains ont leur corps dans ce qu'il appelle le Panthéon des cons. Dans quelques heures, l'Inconnu sera mort. Ou éternel.

É. C.

L'Inconnu n'est pas un tueur en série comme les autres, il s'attaque au monde des ultra-riches. L'extrême violence de ses crimes défraie la chronique. Son parcours meurtrier répond à une logique aussi mystérieuse qu'implacable. Derrière sa fureur, il y a un plan qu'il déroule avec patience et précision. Année après année. Victime après victime. Jusqu'à la dernière cible. Pour les forces de l'ordre, l'Inconnu est l'ennemi public numéro 1. Pour le peuple, il incarne un espoir. Sur sa piste, il y a tout ce que le pays compte de flics, de barbouzes et d'agents secrets. Surtout, il y a une petite fille et son père. Elle s'appelle Mademoiselle Chance, elle a 9 ans et elle ne devrait pas vivre. Elle est une énigme dont seul l'Inconnu détient la clef. Mélancolique et enragée, Mademoiselle Chance est l'histoire d'un chagrin d'enfance, de ceux qui ne guérissent pas et autorisent toutes les vengeances. (source : cherche midi)

20janv. 2013

Salon Polar à Drap 1, 2 et 3 février

salon polar

toutes les informations sur le site officiel :

http://www.salon-polar-drap.fr/dotclear/index.php

Claude MESPLEDE Caryl FEREY Jean-Bernard POUY Patrick RAYNAL Jean-Hugues OPPEL Karine GIEBEL Carlos SALEM Hafed BENOTMAN Pierre HANOT Marin LEDUN N NAHAPETIAN Jacques FERRANDEZ Marcus MALTE Christian ROUX Max OBIONE J HAMHAM K MADANI Jérôme LEROY Jacques O BOSCO Eric JAMOIS Sylvie COHEN O BORDACARRE Franck VIANO André MOLAS D BONNAFOUS

04déc. 2012

Le puits de Moïse est achevé

Il est des nouvelles funestes qu'on aime pas relayer. Joseph BIALOT est mort le 25 novembre à l'âge de 89 ans. Comment lui rendre hommage autrement que de vous conseiller la lecture de sa dernière publication chez Rivages Noir : LE PUITS DE MOISE EST ACHEVÉ.
bialot Enfin on va savoir où est le trésor des templiers. Nous sommes bien au XIVème siècle sous Philippe Le Bel qui est aux portes de la faillite des finances royales. Spolier les juifs, renier le pouvoir du Pape à Rome. Ses hommes de mains et l'inquisition passeront à la question les récalcitrants afin d'obtenir les informations sur les possesseurs de lettres de changes bien alléchantes. Et ces compagnons qui participent à la construction d'une église sous la direction de Pierre de Bruxolles à Saint-Lary, chantier infiltré d'espions qui cherchent à connaître les liens qui existent avec les templiers et Jacques de Molay. Toute cette fresque sous le regard témoin de Dante inconsolable de la mort de sa bienaimée Béatrice et menacée du fléau d'alors, la peste. Joseph Bialot se joue de tout ces clichés pour nous écrire son histoire du trésor des templiers, et c'est réussi ! Paix à son âme.

- page 1 de 2